L'activation de marque, de trafic qualifié en point de vente ou de la visibilité d'une offre promotionnelle est avant tout une question universelle d'émotion et de proximité.

Cette approche est valable partout en France et se constate dans la grande majorité des villes occidentales. L'exemple de la Suisse illustre parfaitement deux notions essentielles et quasi universelles pour la réussite d'une opération de street marketing:

1) Provoquer l'émotion. L'émotion (emprunté du Latin "mouvement provoqué par une excitation extérieure") doit exister pour inciter le consommateur à agir en direction du point de vente/de la marque.

2) Etre proche. Proche du point de vente, proche du consommateur avec une relation de confiance dans le but de lui faire vivre une expérience client inoubliable.

Que le parcours d'achat soit digital et/ou physique, l'acte d'achat est un schéma complexe et surtout très humain. Cette caractéristique permet ainsi de parler de pratiques/méthodes universelles autour des réactions, des actions des consommateur face à une publicité, un produit, un service, un magasin.

Rappelons que quelque soit l'offre, les outils et moyens disponibles tout au long du parcours d'achat doivent être UTILISABLES par le consommateur. Si l'utilisation des moyens devient trop compliquée ou n'apporte pas de simplification, alors l'outils se voit contre productif pour inciter à l'achat.

Le street marketing est ainsi sans risque. L'émotion est au rendez vous; la proximité est au coeur du dispositif. Encore faut-il que l'opération soit de la plus grande qualité: être simple à comprendre pour le consommateur en permettant de lui facilité la vie...ou du moins de lui facilité son parcours d'achat !

Voici quelques images de l'opération Fitcar en street marketing premium à Vevey, Suisse.